Faut-il limiter la consommation de café lorsqu’il fait chaud ?

Une immunologue russe prétend qu’il ne faut pas boire de café lorsqu’il fait très chaud. Interrogée par le Daily Mail et le média russe Sputnik, elle apporte des contre-indications quant à la consommation de café en temps de canicule.

« Le principal effet du café est d’accélérer l’élimination des liquides du corps », dit-elle. « Par temps chaud, cela provoque une déshydratation particulièrement dangereuse. Il est donc important, avant ou après avoir pris du café, de boire un verre d’eau. »

Le café a bien des vertus diurétiques et, par conséquent, permet d’évacuer des fluides corporels très rapidement. Ajoutée à la sudation, la perte des fluides corporels due au café serait donc trop importante les jours de canicule et exposerait le consommateur à une forte déshydratation de son corps.

« Lors d’un l’effort physique, la transpiration fait perdre beaucoup plus de liquide et encore plus lorsqu’il fait chaud », rappelle l’immunologue russe. « Par conséquent, le café doit être bu avec modération. Si une personne souffre en plus d’une lithiase urinaire (une maladie caractérisée par la formation de calculs, ndlr), les lésions rénales sont associées à une filtration imparfaite. C’est pourquoi il n’est pas recommandé pour ces personnes de boire plus d’une tasse de café par jour. »

Plus étonnant, selon elle, il n’y a aucune différence à faire entre le café froid ou le café chaud. « Chaud ou froid, la substance active est la même : la caféine », affirme la spécialiste. « Cette substance affecte dans tous les cas l’état général, donc je recommande de ne pas boire plus de trois tasses de boire du café par jour. Cette quantité peut être remplacée par d’autres boissons qui ne nuisent pas à la santé. »