Pourquoi le café augmente la transpiration

S’il nous donne un coup de boost de bon matin et tout au long de la journée, le café a aussi la fâcheuse tendance à augmenter la transpiration. Explications.

Article intégral publié dans Version Fémina

Les amateurs et amatrices de café penseront peut-être à deux fois avant d’avaler leur prochaine tasse… Il agit sur la sudation.

La transpiration est un processus naturel. Présentes sur l’ensemble du corps, les glandes sudoripares sont automatiquement stimulées par le système nerveux afin de sécréter de la sueur. Composée entre autres d’eau, elle se disperse sur la surface de la peau afin de rafraîchir le corps et réguler sa température avant de s’évaporer.

Or, certains facteurs peuvent l’exacerber. Si l’on pense d’emblée à la chaleur, d’autres aspects parfois méconnus influent sur ce processus. En ligne de mire ? Une certaine alimentation et certaines boissons. Parmi elles, le café, qui joue un rôle dans le déclenchement de la transpiration.

Comment certaines hormones sont activées

Si une bonne tasse de café est indispensable à bon nombre d’entre nous pour démarrer la journée, les quelques gorgées ne sont pas sans conséquence. D’une part, la température de la boisson peut entraîner une augmentation de la température du corps. D’autre part, à cause de son effet énergisant, la caféine active certaines hormones liées au stress et stimule aussi le système nerveux central.

De ce fait, le corps répond alors par la libération d’adrénaline, par exemple, qui va augmenter la fréquence cardiaque. Le contre-effet réside dans l’activation des glandes sudoripares dont le rôle est d’abaisser la température du corps… Et donc l’apparition de la sudation. Ainsi, l’été en particulier, il est préférable de miser sur un café décaféiné et froid. Le café n’est pas mauvais en soi, il convient tout simplement de le consommer sans excès.