Quel lien entre café et productivité au travail ?

Ce n’est un secret pour personne que des millions de travailleurs dans le monde dépendent du café pour leur productivité tout au long de leur journée de travail. Pour certaines personnes, le café est un véritable besoin le matin, pour d’autres c’est plus un rituel social.

Mais comment (et pourquoi) la tasse quotidienne de café a-t-elle un tel pouvoir ? Et est-ce vraiment la potion magique de la productivité que nous pensons/espérons ? Le café semble être la pierre angulaire de notre façon de travailler…

Une journaliste a mené l’enquête… « Nous avons connecté notre machine à café de bureau à un système de mesures compatible wifi qui comptait le nombre de cafés préparés et à quels moments de la journée », explique la journaliste Ieva Sipola et auteure de cette expérience au final très intéressante.

« Ensuite, nous avons croisé ces statistiques de consommation de café avec les données du logiciel de productivité que tous les employés utilisent – DeskTime.

« Le logiciel de mesures a montré deux principaux pics de consommation de café en une journée : vers 9 heures du matin, puis à nouveau à 12h30. Les statistiques de performance DeskTime de notre équipe ont montré que les temps de consommation du café correspondaient à des pics de productivité. » CQFD !

Mais la productivité… est de courte durée

« Cependant, il s’avère que cette productivité induite par le café est de courte durée car une baisse de performance se produit toujours 2,5 heures après le pic de consommation de café », nuance Ieva Sipola. « Nous pouvons en conclure que même si votre tasse de café augmente initialement les niveaux de productivité, ces niveaux chutent 2,5 heures plus tard, et vont encore plus bas qu’avant de boire votre café. »